Phase 2 : Étude des solutions commerciales existantes

Introduction :

L’analyse des ressources trouvées durant la phase 1 montrent qu’il y a deux façons de réaliser notre objectif. On peut soit utiliser du matériel et des logiciels commerciaux qui sont déjà pré-configurés et testés pour une installation rapide, soit utiliser des méthodes libres et gratuites, en configurant nous-même les postes. Cet article s’intéresse uniquement aux solutions commerciales.

1) Recensement des entreprises proposant le service voulu :

Nos recherches ont abouti à la découverte de quelques entreprises délivrant un service proche de celui que l’on recherche, qui sont :

2) Comparaison rapide de ces offres :

Ces entreprises proposent toutes une technologie similaire permettant une installation mullti-poste, mais leur approche n’est pas tout à fait identique.

Useful et Ncomputing fournissent un logiciel de virtualisation fonctionnant sur une même organisation physique des postes informatiques. Un hôte (serveur ou ordinateur classique mais puissant) est connecté par le biais d’un réseau à de nombreuses machines clientes (une par utilisateur). Ces dernières sont des boîtiers appelés clients légers ou clients zéro en fonction de leurs caractéristiques, et qui remplacent l’ordinateur. Ces boîtiers gèrent l’affichage, sont équipés de ports USB et pour certains Ethernet. Ils sont très peu puissant, voire dépourvu d’unité de calcul car ils partagent tous les ressources de la machine hôte. Ces deux offres ont quelques différences importantes : Useful utilise des clients zéro possédant uniquement un processeur graphique et des ports USB/Ethernet, alors que Ncomputing utilise des clients légers qui sont des ordinateurs peu puissant et peu énergivores. Ncomputing fabrique ses clients légers, Userful utilise les machines vendues par d’autres marques (HP, Acer,etc). L’avantage des clients zéro est leur faible prix, qui résulte du faible nombre de leurs composants.

Installation multi-postes par Userful et Ncomputing. Source ; Userful.com

comparaison_zero-client_thin_client_2

Comparaison des clients léger à gauche, et clients zéro, à droite. Source : Userful.com

HP offre une solution entièrement maison avec des clients légers puissants et/ou des solutions de virtualisation. Ses clients légers se connectent en USB à l’ordinateur ; limité à 10 postes. HP utilise une version modifiée de Windows 7, avec une licence permettant à plusieurs utilisateurs de se connecter en même temps.

D’autres marques comme Acer ne proposent que le matériel et s’associent à des entreprises comme Userful ou Microsoft.

Enfin, Microsoft avec Windows MultiPoint Server offre lui aussi une solution multiposte, au fonctionnement similaire aux précédentes, bien qu’un peu plus souple.

Nous n’allons pas étudier ce que propose chacune de ces entreprises, mais uniquement ce que propose Userful.

3) Étude approfondie de la solution d’Userful :

3.1 Aspect matériel :

Pour la réalisation d’installations multi-postes, Userful utilise du matériel spécifique et un mode de fonctionnement ressemblant fortement à ce que l’on connaît sous le nom d’informatique en nuage (cloud computing). En effet, le service proposé fonctionne par le biais d’un « réseau » dans le quel chaque appareil terminal (un par utilisateur) est connecté à un hôte qui se charge de toutes les tâches de calcul. Ce réseau donc composé d’une ou machine hôte au moins, un serveur ou un ordinateur quelconque (de préférence puissant), auquel on connecte via USB ou Ethernet des machines peu puissantes, appelées clients légers ou clients zéro. Ces dernières sont des boîtiers assimilables à des ordinateurs très peu puissant (clients légers) ou des ordinateurs auxquels on aurait en plus amputé quelques éléments vitaux tels que le processeur central (clients zéro). Toute la partie puissance de calcul étant déportée sur le serveur, les clients n’ont à s’occuper que de la partie affichage. De ce fait, l’objectif est de réduire au maximum le coût des clients, et c’est dans cette optique qu’Userful propose une solution utilisant des clients zéros. Ainsi le client zéro n’est plus qu’un simple commutateur USB et/ou Ethernet possédant une puce graphique, leur prix est donc faible, de 50 à 150$ selon Userful. Ces boîtiers ne sont pas fabriqués par Userful, mais par d’autres marques telles que HP, Acer, etc. La liste des équipements compatible est disponible sur le site d’Userful.

3.2 Aspect Logiciel :

D’un point de vue logiciel, Userful utilise un logiciel propriétaire de virtualisation et gestion pour gérer le réseau créé et faire fonctionner chaque client comme un ordinateur à part entière. La machine hôte est la seule à posséder un système d’exploitation et le logiciel permettant de gérer tout le parc.

3.3 Test d’Userful Multiplatform :

Userful Multiplatform est le logiciel utilisé.

Points positifs :

  • permet de connecter à l’hôte un nombre important de clients, nombre qui est limité par la licence choisie ou la puissance de la machine hôte ;
  • chaque client peut utiliser un système d’exploitation différent des autres, Linux ou Windows mélangés ;
  • les clients zéro ne consomment que 3W selon Useful, contre 20W pour les clients légers ;
  • clients connectés en USB ou Ethernet à l’hôte -> système flexible, permet par exemple de regrouper plusieurs serveurs dans une salle adaptée et de créer un réseau pour y relier tous les cliens, ce qui donnerait un réseau similaire à celui de l’université de Pau ;
  • installation facile (en théorie), tous les outils utilisés sont graphiques, et possibilité de télécharger une version d’Edubuntu 10.04 pré-configurée ;
  • infrastructure robuste, si un des hôtes tombe en panne, les clients continuent de fonctionner sur les autres hôtes disponibles ;
  • achat de la machine hôte libre.
  • choix des clients restreint et logiciel maison -> assure une bonne compatibilité et stabilité, car le matériel a dû être testé ;
  • logiciel traduit en français (approximatif) ;
  • interface web pour la gestion des machines.

Points négatifs :

  • nécessité d’acheter des clients -> coût supplémentaire, choix restreint ;
  • logiciel propriétaire ;
  • licence à payer en fonction du nombre de postes (prix inconnu).

3.4 Test d’Userful Multiseat Linux :

Deux variantes : un logiciel ou une distribution Linux pré-configurée. Le logiciel n’a pas pu être installé, car n’est pas compatible avec Ubuntu 12.04 LTS. La distribution pré-configurée est Edubuntu 10.04 LTS.

Points positifs :

  • tous ceux indiqués pour Userful ;
  • licence gratuite pour utiliser deux pc ;
  • il n’y a rien à régler, tout est inclut dans le système d’exploitation qu’il suffit d’installer ;
  • s’installe et s’utilise comme n’importe quelle autre distribution Ubuntu, rapidement (1h en tout), facilement ;
  • configuration en 3 clics après l’installation ;
  • logiciels inclus pour l’éducation ;
  • aucun souci de compatibilité avec les autres OS présents sur l’ordinateur ;
  • comptes utilisateurs et admin pré-réglés ;
  • userful présent dans les dépôt -> donc maj fréquentes ? ;
  • panneau de contrôle très facile à utiliser ;
  • gnome 2 ;
  • peut s’arrêter à tout moment, le logiciel est séparé de l’OS.

Points négatifs :

  • version modifiée d’Edubuntu -> peut-on faire une mise à niveau vers la 12.04 ? ;
  • version modifiée d’Edubuntu par Userful, une entreprise étant éloignée du monde du logiciel libre -> respect de la vie privée ? sécurité ? ;
  • ancienne version d’Ubuntu ;
  • limite les réglages du système, principalement l’affichage ;
  • compte admin n’a pas tous les droits ;
  • quelques bugs forcent l’arrêt brutal de la machine : gnome et le clavier ne répondent plus.

Points non analysés :

  • test en situation réelle ;
  • stabilité en situation réelle ;
  • mises à niveau d’Ubuntu ;
  • gestion des ajouts / suppressions de périphériques ;
  • test sur le réseau de l’université pour étudier la compatibilité de la solution sur un tel réseau existant.

Note : Userful n’envoie pas de spams, un bon point.

4) Analyse des bénéfices et limites des solutions commerciales, et conclusion :

Les solutions commerciales sont tout en un, faciles à mettre en place et à maintenir, un support client disponible (mais on n’en connaît pas la qualité !). En revanche, ces solutions sont payantes (matériel et logiciels), ce qui s’éloigne de notre objectif ; de plus, les logiciels utilisés sont propriétaires. S’ajoute à cela de nombreuses contraintes techniques et le fait qu’on ne puisse pas adapter à moindre coût la méthode à l’université. Donc ce sont de bonnes solutions adaptées dans certains cas, mais pas totalement dans celui de l’université. Il faut continuer à chercher d’autres solutions pour en trouver éventuellement des meilleures.

Pour clore cette rapide étude, s’il faut choisir une solution commerciale, le choix doit se porter sur Userful. En effet, son système est compatible avec Windows et Linux, le réseau est robuste et se crée de manière flexible (au choix USB ou Ethernet en fonction de la situation). Et surtout, notre objectif étant de réduire le coût du matériel informatique en achetant moins d’ordinateurs, choisir une méthode reposant sur des clients zéros à faible coût est beaucoup plus logique que de choisir une méthode nécessitant l’achat de clients léger proches des ordinateurs et très chers.

Pour illustrer la différence de prix entre clients légers et clients zéro, prenons quelques exemples :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s